Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Visite commentée du Centre Ville - 12/03/2017

Quelle belle après-midi que fut celle de ce dimanche 12 mars !

Les premiers rayons du soleil et des températures clémentes étaient au rendez-vous pour cette visite commentée du centre ville de Plaisir organisée à l’initiative de l’équipe islamo-chrétienne.

Marie-Thérèse Solignat, historienne et présidente de l’association Plaisir Patrimoine, a retracé, avec passion, quelques étapes de la ville du début du siècle.

Partis de la salle paroissiale, au 4 rue Calmette, le groupe, constitué d’une trentaine de personnes, a longé le ru, canalisé puis récemment détourné au derrière de la Poste.

L’occasion d’écouter l’historique des différents quartiers de Plaisir et des précisions géographiques : C’est ici le lieu de confluence du ru Maldroit, issu du parc du château et du ru de Ste Apolline qui descend de la forêt.

Un arrêt s’imposait devant la mairie et le buste de Marianne, pour parler de l’époque où la République marque son empreinte avec la mairie et les écoles publiques des filles et des garçons.
Le groupe s’est ensuite enfoncé dans le parc de l’ancien prieuré, où trône actuellement cette belle bâtisse du tout début XXème siècle, copie conforme d’une belle demeure parisienne « à la campagne », actuellement l’Hôtel de Ville.

En remontant la perspective de l’ancien parc jusqu’à la fontaine, les auditeurs sont parvenus sur la colline et sont entrés dans le cimetière.
L’occasion de présenter l’ancien asile départemental des Petits Prés, en son temps « hospice de mendicité » et géré par des sœurs hospitalières jusqu’en 1978.

Cette belle balade s’est achevée sur les hauteurs des jardins ouvriers. Depuis ce promontoire, l’œil englobe la perspective de l’Aqueduc de l’Avre construit pour alimenter Paris en eau et domine la Gendarmerie, belle maison de pierres meulières comme toutes les demeures aisées ou autres constructions d’Etat des années 1900 issues des carrières des hauts de Plaisir.

De retour à la salle paroissiale, tous ont partagé un goûter et le verre de l’amitié.

Moment d’émotion : Commentaires de la plus vieille carte de Plaisir (1787) connue à ce jour aux Archives Nationales :
Beaucoup de quartiers portent les noms des hameaux et fermes du début du siècle : La Chaîne, Le Buisson, Boissière, les Ebisoires, les Gâtines, La Bataille ou Brétechelle.

Merci Marie-Thérèse pour cette découverte de notre patrimoine, que les chantiers, à venir, risquent d’effacer à jamais …

Quelques photos vous attendent dans l’album, n’hésitez pas !